Nouvelles

11 octobre 2008

Concevoir le bon produit, une affaire d’équipe

Les affaires

Concevoir le bon produit, une affaire d'équipe
 

CLAUDE GIGUÈRE - 11 octobre 2008
 

Le développement d'un produit ou d'un service est central à la réussite d'une entreprise. Cette opération doit s'appuyer sur une équipe de marketing. À cet égard, plusieurs PME présentent des lacunes : elles peuvent compter sur une équipe de vente, mais pas sur des spécialistes du marketing.


Il s'agit d'un défi à relever, souligne le spécialiste Philippe Mongeau, conseiller, stratégie et recherche, pour ST Marketing. Il offre ses conseils développer les bonnes idées de produits ou de services.
 

Journal Les Affaires - À quels défis sont confrontées les PME quand il s'agit de développer des produits ou des services ?
 

Philippe Mongeau - Les entreprises doivent arriver dès le début du développement à une lecture claire et objective du potentiel de vente d'un produit et de la rentabilité prévue. Elles doivent déterminer les concepts de produits prioritaires pour lesquels des investissements seront réalisés, et garder le contact avec le marché et la clientèle pendant le développement du produit. Il faut éviter de travailler en vase clos. L'ignorance ou la méconnaissance des produits qui existent sur le marché est néfaste : on travaille souvent sur des idées existantes. Enfin, il faut éviter de mettre l'accent  seulement sur la production et les caractéristiques techniques du produit, en négligeant ses avantages
pour le client et sa capacité de se distinguer par rapport aux produits existants.


JLA - Quel genre d'expert peut aider une PME à trouver une idée de produit ou de service, et à quel moment peut-il intervenir dans le processus ?
 

P.M. - Par définition, un développement de produit efficace en entreprise devrait faire appel à une équipe multidisciplinaire dès les premières étapes. Les éléments de cette équipe sont : les ressources clés en vente et marketing, en ingénierie et R-D, en production, finances, achats et approvisionnement. Des experts-conseils dans chacun de ces domaines sont donc appelés à intervenir sur différents aspects du développement des produits des PME.
 

JLA - Comment décrire cette intervention et l'accompagnement offert aux PME ?
 

P.M. - Le développement de produits rime avec défis de conception, de R-D, de production, d'approvisionnement, de rentabilité et de commercialisation. En ce qui concerne la commercialisation, l'intervention est de différents ordres : analyse et soutien dans la gestion du portefeuille de produits, évaluation du potentiel de vente, définition et validation de concepts auprès de clients éventuels, stratégies et plan de lancement.


JLA - Quelles erreurs sont à éviter ?
 

P.M. - Différentes études publiées sur le thème du développement de produit font ressortir sept erreurs à éviter :

  • Aucune lecture de départ du marché : on passe à l'action tout de suite.
  • Des produits similaires à ceux de la concurrence, dotés de peu, d'éléments distinctifs, voire d'aucun.
  • Des concepts de produits peu ou mal définis au départ.
  • Des efforts et des activités de développement peu structurés.
  • Des priorités qui ne cadrent pas avec les stratégies et les orientations de l'entreprise.
  • Des efforts de mise en marché insuffisants ou qui arrivent trop tard, faute d'avoir été bien planifiés.
  • Des ressources, financières et humaines, insuffisantes.