Nouvelles

8 novembre 2005

De l’argent de perdu

Le Nouvelliste (Trois-Rivières)
Actualités, mardi 8 novembre 2005, p. 25
 

SONDAGE ST MARKETING-EGZAKT-LE NOUVELLISTE
De l'argent perdu
Les Mauriciens achètent régulièrement à l'extérieur de la région
 

Lafrenière, Martin 
 

Les sorties touristiques, les vêtements et les cadeaux de Noël incitent de nombreux résidants de la Mauricie à dépenser leur argent à Montréal ou à Québec.
 

D'après le dernier sondage ST marketing-Egzakt-Le Nouvelliste, 21 % des répondants dépensent régulièrement et 47 % des participants dépensent de temps en temps pour des visites de lieux touristiques à l'extérieur. Pour les vêtements et les chaussures, 10 % des répondants dépensent régulièrement ailleurs qu'en Mauricie et 27 % le font de temps en temps.


Quelque 8 % des participants affirment acheter régulièrement des cadeaux de Noël en dehors de la Mauricie et 31 % des répondants se procurent les mêmes biens de temps à autre.
 

Les gens qui encouragent des commerces de l'extérieur de la Mauricie font souvent leurs emplettes à Montréal. La métropole est le choix de 47 % des Mauriciens. Québec arrive en deuxième place avec 37 %.
 

À ce sujet, les jeunes consommateurs, les gens plus éduqués et plus fortunés se déplacent davantage pour dépenser. C'est le même constat pour les hommes, les professionnels et les gens qui ont accès à Internet à la maison.


"Le prémagasinage sur Internet peut avoir une influence sur la consommation, explique Sylvain Tessier, grand patron de ST marketing. Si j'avais une boutique spécialisée en Mauricie, je m'assurerais d'être bien positionné sur Internet."
 

Dans les trois catégories de biens mentionnées plus haut, les Mauriciens les plus fidèles aux commerces de leur région sont les gens âgés de 55 ans et plus, les retraités et qui ceux qui ont complété des études primaires ou secondaires.
 

Les répondants dont le salaire annuel est de moins de 20 000 $ et ceux qui gagnent entre 20 000 $ et 39 000 $ sont aussi bien représentés dans la catégorie de gens qui n'achètent jamais à l'extérieur de la Mauricie.